retour accueil

impression  Impression

 

UNE NOUVELLE RUBRIQUE À LA DISPOSITION DES CHERCHEURS

Nous souhaitons pouvoir constituer peu à peu sur le présent site une base de données regroupant les recherches conduites sur l'Ardèche et l'ancien Vivarais.
Les auteurs de tels travaux sont donc invités à en faire connaître le thème, ainsi que leurs éventuelles publications, à Mémoire d'Ardèche et Temps Présent (contact@memoire-ardeche.com) pour alimenter cette nouvelle rubrique.

Nous invitons également les chercheurs à nous faire part des questions qui peuvent se poser à eux au cours de leurs travaux. Nous nous efforcerons d'y répondre dans toute la mesure de nos possibilités.


Le C.I.C.P. ( Centre International Construction et Patrimoine ) ex association « Patrimoine Vivarois » recherche des documents relatifs aux Ciments Lafarge.

Viviers est le berceau des Ciments Lafarge depuis 1833. Beaucoup de Vivarois ont travaillé dans cette entreprise où leurs parents ont connu l’époque du travail pénible aux carrières et de la vie dans la cité ouvrière.
Des visites organisées par l’association et la soirée de l'Office de tourisme, exposition et films en février 2007 ont rassemblé un public nombreux, curieux et intéressé. Depuis une exposition sur l'histoire de Lafarge et de sa cité ouvrière a été mise en place dans un ancien appartement (visites pour les groupes sur demande).

Un projet de mémoire est en cours actuellement. Nous recherchons tous documents et matériel. Vous pouvez y participer en prêtant documents ou photos (sitôt scannés et rendus), en apportant votre témoignage oral ou écrit.

Yvonne LECLERE, 12 chemin de Barulas, 07220 Viviers – yvonne.leclere@orange.fr

Voir par ailleurs les Cahiers n° 16, « Travailler en Ardèche » et n°63, « Dans le vent des luttes »


Recherche de documents

sur :

- Claude Duny dit le donnat, chouan, natif de la région de Saint-Cirgues-en-Montagne, dans les années 1800
- Louis Brun dit l'enfer, qui tenait auberge-cabaret à Meyras au lieu dit l'Amarnier, année 1820
- Jean-Claude Enjolras dit La prade, juge de paix à Coucouron, année 1820.

de la part de : Christian Barbier < christbarbier@orange.fr>


Appel à collaboration relatif aux voies d'accès au château de Ventadour

Madame , Monsieur, Bonjour,
Je me présente : Jean-Luc Bourbon, 52 ans, demeurant Albert(Somme)
Je suis amateur de tout ce qui touche au Moyen-Âge, et plus particulièrement au château de Meyras, dit de Ventadour, auquel j'ai consacré de nombreux étés en tant que bénévole, de 1974 à 1988.
N'ayant plus l'âge de charrier des cailloux, mais portant toujours ce monument, et ce qu'il représente, dans mon cœur, je me suis attelé à la restitution du rocher Rolandy à l'époque XVe-XVIe sous forme d'un diorama à l'échelle 1/500e.
La finalité de cette maquette est d'être exposée au château, pour faire appréhender au visiteur la taille du site à son apogée.
J'ai effectué la reproduction du château, 1ère et 2e enceinte. J'ai finalisé la 3e enceinte, je reconstitue les dénivellations, et donc j'en suis à l'étude des voies d'accès.
Et là, ça coince!
En effet, je ne peux « descendre » que quelques jours par été -et encore- pour éventuellement sonder les alentours in situ. Les cartographies antérieures à Cassini sont inexistantes en données numérisées sur le Net.
C'est pourquoi, par l'intermediaire de votre site qui m'a l'air très serieux, j'aimerais entrer en contact avec un de vos membres qui accepterait de partager avec moi cette recherche sur place.
Nous pourrions communiquer par le web ou téléphone, je lui donnerais mes idées, il serait mes yeux sur place et me donnerait son avis...
Nous aurions le plaisir, à 800 km l'un de l'autre, de co-signer cette jolie réalisation...
Voilà, cette annonce peut-elle paraître dans votre nouvelle rubrique « à la disposition des chercheurs » ?
En espérant de tout coeur que oui...
Recevez mes salutations
J-Luc BOURBON

<jlucbourbon@hotmail.fr>


Recherche de documents sur le saule « osier »

J'effectue un travail de recherche sur la place et le rôle du saule « osier » dans la vallée de l'Eyrieux.
Un premier repérage indique de nombreuses parcelles « oseraie » ou « ozeraie » sur le cadastre Napoléonien.
Pour quels usages ?  intérêts de cette culture ? Évolution au fil de l'histoire ?

Voilà l'objet de mes recherches, pouvez-vous m'orienter au niveau des ressources bibliographiques à ce sujet ?

Caroline Pierron.
Étudiante en licence professionnelle
« Promoteur du patrimoine »
Université J. Fourier.
pierron.paysage@wanadoo.fr


1914-1918 - Poilus ardéchois et gardois

M. Francis Barbe recherche tous documents d’archives et témoignages (courriers, carnets de route, journaux de guerre) pour une étude sur les conditions de vie, l’esprit et la réflexion des combattants ardéchois et gardois de la Grande Guerre.
Également témoignages laissés par les soldats ayant appartenu aux 40e RI, 55e RI, 173e RI, 6e BCA, 27e BCA, 46e BCA ou autres régiments dans lesquels les Ardéchois et Gardois étaient incorporés en grand nombre.

Francis BARBE, 7 chemin des Combes, 30630 Goudargues – 04 66 82 75 04

Voir par ailleurs le Cahier n°20, « Les Ardéchois dans la Grande Guerre »